John Libbey Eurotext

Gériatrie et Psychologie Neuropsychiatrie du Vieillissement

MENU

Aspects sémiologiques des crises d’épilepsie chez le sujet âgé Volume 17, supplément 1, Mars 2019

Tableaux

Auteurs
Service de neurologie, CHU Pontchaillou, Rennes, France
* Tirés à part

La population française et mondiale est vieillissante avec une proportion de sujets de plus de 65 ans qui augmente chaque année. Les sujets âgés représentent la 2e population chez qui on observe une incidence élevée de crises d’épilepsie. Gériatres et neurologues doivent savoir reconnaître et prendre en charge les crises d’épilepsie de la personne âgée. La classification actuelle des crises d’épilepsie n’est pas adaptée aux sujets âgés. Le diagnostic positif de crise d’épilepsie chez le sujet âgé est difficile pour plusieurs raisons et les aspects sémiologiques présentent certaines particularités à connaître. Dans cette population, les crises généralisées d’emblée sont exceptionnelles, ou font suite, pratiquement toujours à une épilepsie de l’enfance. Si l’épilepsie débute à ces âges, la plupart des crises sont donc focales, avec un début souvent difficile à caractériser. La sémiologie des crises dépend de la fonctionnalité des aires mises en jeu initialement puis successivement lors des propagations. Il faut garder à l’esprit que la plupart des aires sont interconnectées et que la propagation de la décharge épileptique est souvent rapide pouvant rendre la sémiologie assez polymorphe.