JLE

Annales françaises de médecine d'urgence

MENU

Procalcitonine et infection Volume 1, numéro 3, Mai 2011

Auteur

L’identification et l’évaluation de la gravité des états septiques aux urgences est un enjeu majeur. Les paramètres biologiques usuels comme l’hémogramme et la protéine C réactive (CRP) ne sont pas suffisamment sensibles et spécifiques. La procalcitonine (PCT) est un biomarqueur d’infection dont les concentrations sériques augmentent de manière spécifique dans le sérum au cours des infections bactériennes ou parasitaires systémiques. Inversement, la PCT sérique ne varie pas ou peu dans les syndromes inflammatoires non infectieux et les infections virales. De plus, la valeur absolue de la PCT est proportionnelle à la gravité de l’état septique. Son utilisation aux urgences trouve son indication préférentielle dans l’aide à l’antibiothérapie des suspicions d’infection respiratoire et dans le diagnostic d’un état septique en l’absence de foyer infectieux clinique patent. Le dosage de la PCT contribue également à aider le clinicien à apprécier la gravité des états septiques.