John Libbey Eurotext

Environnement, Risques & Santé

MENU

Valeurs toxicologiques de référence : comment choisir ? Volume 5, numéro 3, Mai-Juin 2006

Auteurs
Institut national de l’environnement industriel et des risques (Ineris), Unité « Évaluation toxicologique des substances chimiques » (ETSC), Département des risques chroniques (DRC), Parc technologique ALATA, 60550 Verneuil-en-Halatte

Dans le cadre des évaluations de risque sanitaire, pour une substance chimique considérée, plusieurs valeurs toxicologiques de référence (VTR) peuvent être élaborées par des organismes reconnus, pour une voie d’exposition, un temps d’exposition et un type d’effet donnés (effet « à seuil de dose » et effet « sans seuil de dose »). Dans ce cas, un choix doit être réalisé parmi les différentes VTR existantes. Certains organismes tels que la Direction générale de la Santé (DGS), l’Institut de veille sanitaire (InVS) et certains bureaux d’études ont réfléchi aux différents critères permettant de faire un choix rapide et pragmatique destiné le plus souvent aux évaluateurs de risque, mais à notre connaissance aucune méthodologie harmonisée de choix des VTR en fonction de la qualité scientifique de leur élaboration n’a été proposée au plan national. Par défaut, ou par peur de ne pas réaliser un choix adéquat en utilisant des critères pragmatiques, les évaluateurs de risque retiennent, le plus souvent, la valeur la plus précautionneuse. Cet article propose des critères pragmatiques, destinés aux évaluateurs de risque afin de réaliser un choix rapide de VTR, mais également une méthodologie approfondie permettant d’évaluer la qualité scientifique de l’élaboration des VTR. Des critères scientifiques auxquels doivent répondre les études clés pour s’assurer de leur qualité scientifique et de leur pertinence dans l’élaboration d’une VTR ont été recherchés et indiqués pour les études expérimentales et épidémiologiques. Les points clés sur lesquels il est important de se focaliser ont été également mentionnés et discutés, en particulier la cohérence des données scientifiques, l’effet critique, la dose ou la concentration critique, les facteurs d’incertitude, le scénario d’exposition et le modèle mathématique.