John Libbey Eurotext

Environnement, Risques & Santé

MENU

Syndrome des bâtiments malsains ou syndrome psychogène collectif ? Volume 9, numéro 5, Septembre-Octobre 2010

Auteurs
CSTB (Centre scientifique et technique du bâtiment) 10, allée Louis Lumière 94300 Vincennes France, Université de Nîmes Laboratoire de psychologie sociale Université de Provence (EA 849) Rue du Docteur Georges Salan F-30000 Nîmes

L'objet de cet article repose sur la proposition d'hypothèses de travail permettant de faire des symptômes collectifs inexpliqués un objet de recherche dans le domaine de la psychologie sociale et environnementale. La définition donnée au syndrome des bâtiments malsains traduit les problèmes de méthodes et les interrogations liés à ce syndrome. Les causes de ces épidémies demeurent inexpliquées et le seul critère stable correspond à l'association systématique des symptômes avec la présence des personnes dans les bâtiments. De cette incompréhension découle un manque d'outils de gestion et de prévention de ces crises. Nous proposons une méthodologie en psychologie sociale et environnementale qui repose sur l'analyse : i) des processus de représentation et de perception de l'environnement ; ii) du système de communication développée au cours de la crise ; iii) de la dynamique sociale et du stress environnemental.