John Libbey Eurotext

Environnement, Risques & Santé

MENU

Survie des micro-organismes pathogènes alimentaires pendant le traitement des déchets organiques. Que savons-nous, quels manques demeurent ? Volume 19, numéro 1, Janvier-Février 2020

Auteurs
1 Deloitte Développement Durable
185, avenue Charles de Gaulle
92200 Neuilly-sur-Seine
France
2 ADEME
Service mobilisation et valorisation des déchets
20, avenue du Grésillé
49000 Angers
France
3 In Extenso : Les Algorithmes – Thalès B
2000, route des Lucioles
Sophia Antipolis
06410 Biot
France
* Tirés à part

L’industrie agroalimentaire doit gérer, depuis de nombreuses années, des enjeux sanitaires majeurs liés aux micro-organismes (bactéries, virus et parasites). Dans ce contexte, des recherches ont été menées pour étudier la survie des pathogènes dans les aliments ainsi que dans les déchets alimentaires pendant leur traitement. Le but de cette étude est de réaliser une revue des connaissances concernant la survie des micro-organismes pathogènes durant le traitement des déchets alimentaires (par compostage, méthanisation, broyage ou séchage), ainsi que dans l’environnement (et tout particulièrement dans les eaux et les sols). En effet, l’exposition de la population à ces micro-organismes – et donc la contamination potentielle – n’est pas négligeable (par exemple, pendant le compostage domestique ou via des cultures contaminées par du compost utilisé comme intrant organique). Cette revue propose une synthèse des principaux résultats présents dans la littérature scientifique concernant les caractéristiques de survie des micro-organismes pathogènes pendant divers procédés de traitement des déchets. L’analyse des données collectées a également conduit à proposer des études à mener dans le futur pour améliorer la connaissance scientifique sur la survie de couples pertinents micro-organismes/modes de traitement. Les micro-organismes qui ont été sélectionnés à cet effet présentent à la fois une dangerosité importante et un manque de données sur leur survie durant un traitement.