John Libbey Eurotext

Environnement, Risques & Santé

MENU

Substances entrant dans la formulation de cosmétiques et perturbations endocrines Volume 5, numéro 4, Juillet-Août 2006

Auteurs
Département Sciences de l’environnement et santé publique, UMR Hydrosciences, Faculté de pharmacie, 15, avenue Charles Flahault, BP 14491, Montpellier cedex 5, Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm), Unité de recherche (UR) 540, 60, rue de Navacelles, 34090 Montpellier

Certaines substances entrant dans la formulation de cosmétiques sont suspectées être des perturbateurs endocriniens (PE). Parmi les substances utilisées dans la formulation de produits cosmétiques et d’hygiène corporelle identifiées comme PE potentiels, se trouvent certains muscs, parabens et quelques écrans solaires. Dans cet article, nous allons présenter les utilisations de ces trois familles de substances, leur identification dans l’environnement et les études qui les désignent comme PE potentiels. Les informations disponibles concernant leur présence dans l’environnement, leur persistance, leur capacité à être bioaccumulées et la connaissance sur leurs modes d’action restent parcellaires.