JLE

Environnement, Risques & Santé

MENU

Quelles priorités en santé-environnement ? Classement par coûts socio-économiques des déterminants de santé-environnement comme outil d’aide à la décision. Volume 23, numéro 2, Mars-Avril 2024

Illustrations


  • Figure 1.

  • Figure 2.

Tableaux

Auteurs
1 Doctorant en économie, sociétés et environnement ED ESC (Espaces, sociétés, civilisations), au sein de la chaire RESPECT Rattaché à l’Institut de management de l’EHESP, Laboratoire CNRS, Inserm, Arènes - UMR 6051 EHESP - École des Hautes Études en Santé Publique 15, avenue du professeur Léon Bernard35043 Rennes France
2 Enseignant chercheur HDR, Arènes, UMR CNRS 6051 EHESP Département en sciences en santé environnementale DEESSE 15, avenue du Professeur Léon Bernard 35043 Rennes cedex France
3 Titulaire de la Chaire RESPECT, IDM – Institut du management, Univ Rennes, EHESP, CNRS, Inserm, Arènes - UMR 6051, RSMS (Recherche sur les Services et Management en Santé) - U 1309 F-35000 Rennes France
* Tirés à part : R. Kermaïdic

Contexte

Le système de santé a engagé sa transition écologique suivant un impératif de réduction des émissions de gaz à effet de serre et d’efficience face aux défis du changement climatique. Par ailleurs, on estime que plus de 70 % des pathologies non transmissibles seraient dues à des déterminants environnementaux de la santé. L’hypothèse est posée qu’en agissant de façon préventive et promotrice en santé sur ces déterminants, il est possible de réduire le poids des pathologies liées à l’environnement sur le système de santé, et donc d’appuyer sa résilience.

Objectifs

La présente recherche a pour objectif de classer les risques sanitaires liés à l’environnement sous le prisme de déterminants de santé-environnement et de les hiérarchiser en fonction de leurs coûts socio-économiques, dans un but d’appui à la transition et d’aide à la décision.

Méthodes

La méthode de l’étude de portée (scoping review) a été utilisée pour définir le périmètre de la santé-environnement et les déterminants que recoupe ce champ. Une fois les bases de données pertinentes sélectionnées, les données relatives aux impacts sanitaires et environnementaux de ces déterminants ont été réunies dans un tableau de synthèse. La traduction socio-économique uniformisée de ces impacts a permis de hiérarchiser ces déterminants.

Résultats

Les déterminants de santé-environnement pesant le plus sur la société sont le bruit (147 Md€/an), la qualité de l’air extérieur (130 Md€/an) et la nutrition et l’activité physique (surpoids/obésité : 20,4 Md€/an ; inactivité physique/ sédentarité : 140 Md€/an).

De surcroît, d’autres enjeux environnementaux, qui seront ici moins détaillés et utilisant d’autres indicateurs d’expositions et de mortalités, sont à considérer :

  • les inondations continentales comme premier risque naturel en termes d’exposition et de dommages matériels ;
  • les épisodes de grand froid et les vagues de chaleur / canicules comme les événements climatiques extrêmes les plus meurtriers.