John Libbey Eurotext

Environnement, Risques & Santé

MENU

La controverse santé-radiofréquences : la science face à l’incertitude et à la partialité Volume 12, numéro 3, Mai-Juin 2013

Auteurs
Faculté de philosophie de l’université Jean-Moulin Lyon 3 Institut de Recherches Philosophiques de Lyon EA 4187 1 rue de l’Université 69007 Lyon France, Université Claude-Bernard Lyon 1 Unité mixte de recherche épidémiologique et de surveillance transport travail environnement (UMRESTTE) UMR T9405 Institut français des sciences et technologies des transports de l’aménagement et des réseaux (IFSTTAR) 25 avenue François Mitterrand case 24 69675 Bron cedex France

La relation entre la santé et l’usage du téléphone mobile, et plus généralement, les radiofréquences, est depuis une dizaine d’années l’objet d’un très vif débat. Comme souvent, l’incertitude dans laquelle nous sommes sur les risques encourus par une exposition environnementale, dont les niveaux sont faibles mais omniprésents, fait le lit de cette controverse. L’évaluation du risque pour la santé est ici particulièrement complexe. Elle divise les experts scientifiques et les oppose aux associations. Adoptant un double point de vue historique et épistémologique, cet article montre que cette controverse est révélatrice de rapports complexes que nous entretenons avec l’incertitude face au risque environnemental. Il propose une analyse des tentatives de réponses institutionnelles et politiques apportées en France et met en évidence les modifications de l’expertise qui l’ont accompagnée. Nous défendons l’importance de renouveler notre regard sur les relations entre science et incertitude pour dépasser certaines impasses de ce genre de débats.