John Libbey Eurotext

Environnement, Risques & Santé

MENU

Incertitude et seuils de toxicité aiguë en situation accidentelle Volume 6, numéro 2, Mars-Avril 2007

Auteurs
Institut national de l’environnement industriel et des risques (Ineris), Unité d’expertise toxicologique des substances chimiques, Direction des risques chroniques, Parc technologique ALATA, BP2, 60550 Verneuil-en-Halatte, France

Dans le cadre de la prévention des risques liés à des émissions accidentelles de substances chimiques dangereuses dans l’atmosphère, les gestionnaires de risque souhaitent disposer de valeurs seuils de toxicité aiguë. Ces valeurs toxicologiques sont utilisées pour évaluer le risque toxique dans le cadre des études de dangers. Les résultats de ces études permettent de réduire le risque à la source et d’élaborer des plans d’urgence. Ils contribuent aussi à la prise en compte des dangers dans le cadre de la maîtrise de l’urbanisation autour des installations classées pour la protection de l’environnement. Les plans de prévention des risques technologiques créés récemment, permettront d’agir sur l’urbanisation existante et future en délimitant, autour des installations à haut risque, des zones à l’intérieur desquelles des prescriptions pourront être imposées aux constructions et des zones où les constructions pourront être réglementées. Cet article a pour objectifs de présenter les choix scientifiques et méthodologiques de détermination des valeurs seuils réglementaires à partir des données de mortalité animales et de sensibiliser le lecteur aux incertitudes liées au calcul et à l’utilisation de ces valeurs pour la détermination des distances d’effets correspondantes. Cette étude montre notamment que cette variabilité peut être supérieure à 60 %.