John Libbey Eurotext

Environnement, Risques & Santé

MENU

Profil hématologique et biochimique des tanneurs non exposés au chrome : une étude épidémiologique Article à paraître

Illustrations

  • Figure 1
  • Figure 2

Tableaux

Auteurs
1 Laboratory of Biomedical and Translational Research
Faculty of Medicine
Sidi Mohamed Ben Abdellah University
30000 Fez
Morocco
2 Pharmaco-Toxicology service of CHU Hassan II
Sidi Harazem
Shore Park street
30070 Fez
Morocco
3 National School of Public Health of Rabat
Rabat
Morocco
4 Laboratory of Epidemiology, Clinical Research and Community Health
Faculty of Medicine
Sidi Mohamed Ben Abdellah University
30000 Fez
Morocco
* Corresponding author

L’objectif de ce travail était d’étudier les paramètres hématologiques, biochimiques et toxicologiques chez les tanneurs artisans afin de vérifier l’absence d’exposition au chrome et son impact sur la santé des tanneurs.

Méthodes

Dans cette étude transversale, 220 tanneurs artisans et 220 témoins avec des âges moyens, approximativement similaires, ont été étudiés. Des échantillons de sang ont été prélevés pour analyses hématologique, biochimique et toxicologique (chrome sanguin). Les données ont été recueillies à l’aide d’un questionnaire et du bilan biologique. Les niveaux de chrome dans les échantillons sanguins ont été analysés à l’aide de l’ICP-MS.

Résultats

Les résultats ont montré un faible pourcentage du taux de chrome dans le sang des tanneurs par rapport aux témoins (4,1 % contre 24,5 % μg/l), ce qui confirme l’absence d’exposition au chrome dans ces tanneries traditionnels. Les résultats des analyses hématologiques n’ont pas montré de différence significative entre les deux populations, sauf pour les globules blancs et le taux des plaquettes. Ces différences étaient très faibles et sans signification clinique. En ce qui concerne les paramètres biochimiques, certaines différences ont été notées dans les taux d’aspartate aminotransférase (AST), d’alanine aminotransférase (ALT), de créatinine et de glucose chez les tanneurs artisans par rapport à ceux du groupe contrôle. Cependant, ces différences restent dans les normes.

Conclusion

Aucune preuve d’effets hématologiques et biochimiques indésirables n’a été observée chez les tanneurs artisans marocains. En outre, cette étude a permis de fournir des informations sur les niveaux de chrome chez les habitants de la ville de Fès, au centre du Maroc.