John Libbey Eurotext

Environnement, Risques & Santé

MENU

Dispersion et impact des panaches de fumées d’incendies industriels : le cas de Lubrizol Volume 20, numéro 2, Mars-Avril 2021

Illustrations

  • Figure 1
  • Figure 2
  • Figure 3
  • Figure 4
  • Figure 5
Auteurs
Ineris
Parc technologique ALATA
60550 Verneuil en Halatte
France
* Tirés à part

Cet article expose, à travers l’exemple des travaux scientifiques menés dans le cadre de la gestion de l’incendie de l’usine Lubrizol (Rouen) en septembre 2019, les enjeux associés à la modélisation de la dispersion des panaches de fumées générés par les accidents industriels de grande ampleur. Selon la nature des composés chimiques transportés par ces panaches, les conséquences en termes d’impacts environnementaux et sanitaires sont plus ou moins importantes et diffèrent dans l’espace et dans le temps. Nous proposons une classification des questionnements suscités par la gestion d’une situation d’urgence environnementale (phases accidentelle et post-accidentelle) et une revue des outils de simulation numériques mobilisables pour y répondre. La valeur ajoutée de ces modèles et leurs limites sont discutées. Le cas de l’incendie de Rouen en septembre 2019 est particulièrement instructif à ce titre puisque les différentes approches ont été mises en œuvre et questionnées par l’Institut national de l’environnement industriel et des risques (Ineris), qui fut mobilisé auprès des pouvoirs publics pendant toute la crise. Il a permis de mettre en exergue la maturité des modèles et leurs incertitudes pour simuler des conditions réelles, en particulier celles liées au terme source. De fait, leur mise en œuvre en situation d’urgence se justifie avant tout par une logique de surveillance des impacts plutôt que d’évaluation de risques.