John Libbey Eurotext

Environnement, Risques & Santé

MENU

Déterminants environnementaux du recours aux soins de santé respiratoires, cardiaques et dermatologiques à Cotonou (Bénin) Volume 21, numéro 2, Mars-Avril 2022

Tableaux

Auteurs
1 Institut régional de santé publique Comlan Alfred Quenum
Département santé environnement
Université d’Abomey-Calavi
BP 384 Ouidah, Bénin
2 Communauté de pratique écosanté et santé humaine en Afrique de l’Ouest et du Centre
01BP188 Cotonou, Bénin
3 Centre de recherche en santé environnementale et santé au travail
École de santé publique
1070 Bruxelles
Belgique
4 Département des sciences de la santé environnementale
École de santé publique de l’université du Michigan
Réseau GEOHealthAnn Arbor
États-Unis
5 Département des sciences biologiques de l’environnement et de la santé au travail
École de santé publique
Réseau GEOHealth d’Afrique de l’Ouest
Université du Ghana
Ghana
* Tirés à part

Dans les pays d’Afrique de l’Ouest, il y a très peu d’études sur les déterminants des maladies liées à la pollution de l’air. Nous examinons à travers cette étude le recours aux soins de santé pour les maladies le plus souvent liées à l’exposition à la pollution atmosphérique.

Menée sur six campagnes de juin 2016 à février 2019, cette étude transversale a impliqué trois centres de santé primaire dans un quartier particulièrement concerné par la pollution atmosphérique à Cotonou, la principale ville économique du Bénin. Les données sur l’utilisation des soins de santé ont été recueillies à l’aide d’un questionnaire standardisé et validé. Au total, 7 609 patients ont été interrogés. Une régression logistique multivariée a été utilisée pour identifier les facteurs associés en utilisant le logiciel SPSS 20.0.0.

Les facteurs associés communs aux maladies respiratoires, cardiaques et dermatologiques étaient la résidence près d’une route à grande circulation, l’âge et la saison sèche. Les facteurs spécifiques associés aux maladies respiratoires étaient la zone résidentielle éloignée du point névralgique de pollution et l’espace de travail fermé et ventilé ; pour les maladies cardiaques, le lieu de travail situé dans le point névralgique de pollution et une durée de résidence entre 10 et 19 ans ; pour les maladies dermatologiques, la nationalité non-béninoise.

L’importance des facteurs environnementaux suggère la nécessité d’interventions de santé publique pour prévenir l’apparition future de maladies associées.