John Libbey Eurotext

Environnement, Risques & Santé

MENU

Comment gérer le sentiment d’urgence à agir lorsque l’on est décideur ? Volume 21, numéro 4, Juillet-Août 2022

Illustrations

  • Figure 1.
  • Figure 2.
  • Figure 3.
  • Figure 4.
  • Figure 5.
Auteur
Praticien hospitalier, Vice-président de Global Health Security Alliance (GloHSA), Expert cindynicien agréé – Auditeur pour CBRN, Risk Mitigation CoE, Initiative of the European Commission under EX2016D276660, Administrateur de StratAdviser Ltd, Centre d’hébergement et d’accompagnement gérontologique (CHAG) de Pacy-sur-Eure - GHT Eure Seine Pays d’Ouche (ESPO), 57, rue Aristide Briand, 27120 Pacy-sur-Eure, France, <jc.hansen@icloud.com>

En situation de crise, le sentiment d’urgence à agir envahit le décideur et lui impose des modifications de ses modalités de pensées qu’il ne peut réfréner et qui obèrent ses capacités décisionnelles. Pour pouvoir gérer ce sentiment d’urgence à agir en situation de crise, il convient de définir ce qu’est un décideur, ce que recoupe le terme « agir », ce qu’est un « sentiment d’urgence » et, plus précisément, pourquoi le décideur ressent ce « sentiment d’urgence à agir ». Au-delà, cet article aborde comment piloter cette urgence à agir, en évitant l’incantatoire, avec un outil conceptuel cindynique pertinent, un métamodèle doctrinal, une stratégie adéquate, une organisation efficiente de la cellule de crise et une méthodologie ad hoc.