John Libbey Eurotext

Environnement, Risques & Santé

MENU

Comment améliorer la qualité scientifique des méta-analyses ? Application à la relation des maladies neurodégénératives avec les principales expositions professionnelles Volume 19, numéro 2, Mars-Avril 2020

Auteur

Cette brève est tirée de l’article suivant : Gunnarsson LG, Bodin L. Occupational exposures and neurodegenerative diseases – A systematic literature review and meta-analyses. Int J Environ Res Public Health 2019 ; 16 : 337-354. doi : 10.3390/ijerph16030337

 

En reprenant ses études de la relation de la maladie de Parkinson, la maladie d’Alzheimer ou la sclérose latérale amyotrophique avec l’exposition professionnelle aux pesticides, au plomb et aux champs électromagnétiques, une équipe suédoise de biostatisticiens montre comment la sélection de la qualité scientifique des données de la littérature épidémiologique selon des procédures standardisées, d’une part, et l’intégration aux méta-analyses de l’analyse statistique des biais de publication, d’autre part, conduisent à des résultats plus robustes.