John Libbey Eurotext

Environnement, Risques & Santé

MENU

Bruit des avions et cortisol salivaire chez les riverains des aéroports en France Volume 18, numéro 5, Septembre-Octobre 2019

Illustrations

  • Figure 1

Tableaux

Auteurs
1 Université de Lyon, Université Claude Bernard Lyon 1, IFSTTAR, UMRESTTE, UMR T_9405, 69675
25, avenue François Mitterrand 69675 Bron, France
2 Agence technique de l’information sur l’hospitalisation (ATIH)
117, boulevard Marius Vivier Merle69003 Lyon, France
3 Hospices Civils de Lyon GH Sud CBAPS Laboratoire de Biochimie
165, chemin du Grand Revoyet
69310 Pierre Bénite, France
4 Actuellement retraité(e)
5 IFSTTAR, Département aménagement, mobilités et environnement
Laboratoire Transports et Environnement (LTE)
25, avenue François Mitterrand69675 Bron, France
6 IFSTTAR, Département transport santé et sécurité
25, avenue François Mitterrand69675 Bron, France
* Tirés à part

Contexte

Le cortisol, reflet de l’activité de l’axe hypothalamo-pituito-surrénalien (HPS), est un marqueur possible du stress induit par l’exposition au bruit des transports et pourrait se positionner comme un facteur intermédiaire dans la relation entre cette exposition et la survenue de pathologies cardiovasculaires. Cependant, les effets de l’exposition au bruit des transports sur la sécrétion de cortisol sont encore largement discutés.

Licence Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International