John Libbey Eurotext

Dermato Mag

MENU

Le point de Blair-Donati Volume 7, numéro 3, Juillet-Août-Septembre 2019

Vidéo

  • Le point de Blair-Donati

Illustrations

  • Figure 1
  • Figure 2
  • Figure 3

Le point de Blair-Donati est un point de suture simple permettant bien sûr d’affronter deux berges. Ses caractéristiques sont d’être à la fois superficiel et profond, hémostatique mais surtout de faire partie des points éversants avec le point en U. L’éversion des berges se traduit par la formation d’un bourrelet qui peut paraître inesthétique au départ mais permet d’éviter que la tension liée au rapprochement ne s’applique directement sur les tranches de section, favorisant ainsi la désunion ou l’élargissement des sutures. Dans les points éversants, la tension s’effectue à distance des berges et soulage ainsi la cicatrisation qui se fait sans traction.

Point en U et point de Blair-Donati comportent tous les deux ce que je vais appeler un point « aller » et un point « retour » effectués l’un après l’autre sans couper le fil entre les deux. Le point en U, bien connu, est réalisé horizontalement, c’est-à-dire que le point de « retour » est effectué 5 mm à côté du premier point d’« aller » et dans le sens inverse. Les orifices d’entrée et de sortie qui seront noués se retrouvent sur la même berge, à 5 mm l’un de l’autre, et ce point a ainsi l’avantage de laisser très peu de cicatrices, puisqu’il n’y a pas de fil passant en pont sur la ligne d’incision, donc pas d’échelle de perroquet. Le point en U est souvent utilisé pour cette raison en chirurgie orthopédique.

Le point de Blair-Donati est l’équivalent du point en U mais réalisé dans le même plan sagittal, « verticalement ». Les points « aller » et « retour » ne sont plus l’un à côté de l’autre, ils se retrouvent l’un au-dessus de l’autre. Il est également appelé loin-loin, près-près, mais pourrait s’appeler plus précisément loin-loin et profond-profond, près-près et superficiel-superficiel. Tout est dit.

Le premier point, dit « aller », démarre assez éloigné de la berge initiale, cela peut aller jusqu’à 1 cm, prend la peau de pleine épaisseur (l’épiderme et tout le derme) et ressort en prenant toute la berge opposée toujours de pleine épaisseur et à 1 cm de celle-ci : loin-loin et profond-profond. Pour le deuxième point dit « retour », l’aiguille est replacée sur le porte-aiguille dans l’autre sens et repart dans le sens inverse du premier point, comme pour le point en U mais ici dans le même plan sagittal, c’est-à-dire au-dessus du premier point, et cette fois proche des deux berges en ne prenant que la partie superficielle du derme et l’épiderme : près-près et superficiel-superficiel. Le nœud suture les deux orifices de sortie, qui se retrouvent assez proches l’un de l’autre, et, là encore, il n’y a pas de fil venant enjamber la ligne d’incision, donc très peu de cicatrices. La suture fronce les berges, ce qui permet l’éversion et évite l’élargissement des sutures et l’inclusion éventuelle d’épiderme, ce qui est très intéressant dans les plis.

Les avantages de ce point sont donc l’éversion, l’hémostase puisque toute l’épaisseur de la berge est prise entre les deux points aller et retour, et la discrétion de la suture. Il est très rapide à effectuer et permet souvent d’éviter un point sous-cutané profond. Il est surtout utilisé dans les plis pour éviter les inclusions (figure 1, vidéo), sur un bord libre pour éviter la rétraction et une encoche (figure 2, hélix des oreilles), pour les lésions kystiques (figure 3) ou les lipomes pour éviter en un seul point l’espace mort suturant à la fois la profondeur et la surface. Pour des petites incisions de 1 cm, par exemple un petit lipome de l’avant-bras, un seul point de Blair-Donati peut suffire.

Un inconvénient : il peut s’avérer assez difficile à retirer si on n’a pas pris la peine de laisser suffisamment d’espace entre le nœud et la ligne d’incision, car il finit par rentrer dans la peau. La partie loin-loin doit donc être suffisamment éloignée de la berge.

Retrouvez cette intervention en cliquant sur le lien vidéo 1 dans le texte,

Ou sur notre site :

www.dermatomag.com

Ou en scannant directement ce QR-Code :

Liens d’intérêts

l’auteur déclare n’avoir aucun lien d’intérêt en rapport avec l’article.

Licence Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International