John Libbey Eurotext

Dermato Mag

MENU

La cotriade ou kaotriade Article à paraître

Auteur
Dijon

Un plat simple que Curnonsky plaçait au sommet de la gastronomie bretonne et qui est aux Bretons ce que la bouillabaisse est aux Méridionaux.Spécialité de Bretagne du Sud, ce plat populaire doit son nom à son contenant, le kaoter (désignation par métonymie, tel le « chaudron » en Vendée ou la « chaudière » en Normandie), ce chaudron fumant sur un brasero, autour duquel, au coude à coude, se tenaient des marins en vareuse, à l’image de ces cartes postales en noir et blanc des kiosques bretons.Son [...]