John Libbey Eurotext

Bulletin du Cancer

MENU

Vaccination contre les cellules tumorales mammaires exprimant la mucine MUC1 Volume 84, numéro 1, Janvier 1997

Auteurs
Département de médecine oncologique, Institut Curie, 26, rue d’Ulm, 75231 Paris Cedex 05, France

MUC1, le gène de la mucine (ou PEM : polymorphic epithelial mucin), souvent amplifié, est surexprimé dans la majorité des tumeurs mammaires. Son expression fréquemment élevée en fait une cible thérapeutique potentiellement intéressante. Cette protéine transmembranaire est clivée, et la fraction soluble devient antigène circulant et marqueur tumoral (CA15.3) détectable par de nombreux anticorps. Elle est utilisée pour le suivi des patientes, permettant de détecter des récidives précoces et d’évaluer l’efficacité du traitement des formes avancées. Les bases moléculaires à l’origine de l’utilisation de cette molécule comme cible thérapeutique, les réactions immunologiques spontanées des patientes, ainsi que les réactions immunologiques attendues dans les nombreux essais thérapeutiques de vaccination actuellement en cours sont ici revues.