John Libbey Eurotext

Bulletin du Cancer

MENU

Utilisation compassionnelle de la gemcitabine dans les cancers du pancréas localement avancés ou métastatiques : une étude multicentrique française Volume 86, numéro 2, Février 1999

Auteurs
Service d’onco-hématologie, Hôpitaux universitaires de Strasbourg, 1, avenue Molière, 67098 Strasbourg Cedex.

Le pronostic du cancer pancréatique avancé est très mauvais. Les essais visant à améliorer la survie ont été décevants jusqu’à l’introduction de la gemcitabine, qui a apporté à la fois une palliation des symptômes et un bénéfice en survie. Une étude multicentrique ouverte a évalué la gemcitabine délivrée à titre compassionnel dans le cancer pancréatique avancé. L’évaluation portait sur l’obtention d’un bénéfice clinique, l’amélioration de la survie, la réponse tumorale et la tolérance. Sur 74 patients inclus, 46 étaient évaluables pour la réponse tumorale (2 réponses partielles, 18 stabilisations, 24 progressions). Un bénéfice clinique a été obtenu dans 48 % des cas. Les principales toxicités étaient hématologique et digestive. La survie médiane sans événement et la survie médiane depuis l’inclusion étaient de 2,5 et 5 mois. Ces résultats semblent confirmer l’intérêt de la gemcitabine dans le cancer pancréatique avancé même chez des patients en seconde ligne thérapeutique.