John Libbey Eurotext

Bulletin du Cancer

MENU

Une défense naturelle contre les cellules tumorales ? Oui, la cellule tueuse IKDC Volume 93, numéro 5, Mai 2006

Auteurs
U805 Inserm, Institut Gustave-Roussy, Université Paris XI

Jusqu’à présent passée inaperçue du fait de sa rareté, une nouvelle cellule de la famille des cellules dendritiques, l’IKDC (IFN-producing killer dendritic cell) vient d’être mise en évidence chez la souris. Possédant à la fois des caractéristiques phénotypiques des cellules dendritiques et des cellules natural killer, ces IKDC peuvent tuer des cellules tumorales sans avoir été préalablement activées. Fait remarquable, elles lysent leurs cibles par plusieurs voies : voie perforine, voie TRAIL et voie anti-angiogénique par la sécrétion d’IFNγ. Également, l’exposition à une combinaison d’interleukine 2 et de Glivec ® permet non seulement de développer et d’activer ces IKDC in vitro mais encore induit – dans un certain nombre de tumeurs murines – leur accumulation au niveau de la tumeur in vivo. Ces constatations laissent envisager des applications thérapeutiques en clinique humaine à moyennes échéances.