John Libbey Eurotext

Bulletin du Cancer

MENU

Tumeur à cellules de la granulosa : revue de la littérature Volume 87, numéro 10, Octobre 2000

Auteurs
Unité d’oncologie médicale, Centre hospitalier Lyon-Sud.

La relative rareté de la tumeur à cellules de la granulosa explique l’absence d’attitude thérapeutique consensuelle. L’évolution de cette tumeur, potentiellement maligne, justifie que l’on en définisse les caractéristiques et les facteurs pronostiques afin de déterminer une prise en charge cohérente. Nous présentons ici une revue de la littérature. On distingue deux pics de fréquence de la maladie : vers 50 ans et à l’âge pubertaire. Quel que soit l’âge, le mode de révélation est relativement similaire, avec une association à une hyperplasie ou à un adénocarcinome endométrial à rechercher. Les corps de Call-Exner, les cellules en grain de café caractérisent l’anatomopathologie de cette tumeur. Différents facteurs pronostiques sont à l’étude. Le traitement est chirurgical. Dans les formes métastatiques et récidivantes, la recherche de meilleurs schémas de chimiothérapie doit se poursuivre.