John Libbey Eurotext

Bulletin du Cancer

MENU

Traitement adjuvant et néoadjuvant des adénocarcinomes pancréatiques en 2006 Volume 94, numéro 1, Janvier 2007

Auteurs
Service d’oncologie radiothérapie, hôpital Tenon, Paris, Service d’oncologie radiothérapie, Hôpital européen Georges-Pompidou, Paris, Service de gastro-entérologie, hôpital Beaujon, Clichy, Service d’oncologie médicale, hôpital Tenon, Paris

On estime qu’environ 5 300 nouveaux cancers du pancréas exocrine sont diagnostiqués chaque année en France. Dans 80 % des cas, l’exérèse carcinologique, seul espoir d’offrir au patient une survie prolongée, n’est pas possible en raison de l’extension locorégionale ou métastatique de la maladie. Après exérèse chirurgicale, la médiane de survie des patients opérés n’est que de 12 à 20 mois, et ce en raison de la fréquence des récidives locorégionales et/ou métastatiques. Cette constatation a conduit à la réalisation de nombreux essais thérapeutiques associant à la chirurgie des traitements adjuvants ou néoadjuvants, dans l’espoir d’améliorer le contrôle locorégional et la survie des patients. Les traitements adjuvants reposent soit sur la chimiothérapie, soit sur l’association chimioradiothérapie. Un essai randomisé a montré un bénéfice en termes de survie globale de la chimiothérapie adjuvante par 5-fluoro-uracile et acide folinique (Fufol) par rapport à la chimioradiothérapie, devenant ainsi en Europe le traitement standard. Un autre essai a mis en évidence un bénéfice en termes de survie sans récidive de la gemcitabine en monothérapie, ce qui en fait une option thérapeutique. Plusieurs essais de phase III sont en cours pour évaluer de nouvelles stratégies thérapeutiques associant une chimioradiothérapie avec de nouvelles molécules comme la gemcitabine. La chimioradiothérapie néoadjuvante pourrait permettre d’augmenter le taux de résections microscopiquement satisfaisantes ainsi que le contrôle local. Cette approche n’est cependant pas validée de manière prospective. Cet article se propose de faire une synthèse des résultats des différents essais thérapeutiques en situations adjuvante et néoadjuvante pour les patients ayant un adénocarcinome pancréatique réséquable.