John Libbey Eurotext

Bulletin du Cancer

MENU

Standards, Options et Recommandations : marqueurs tumoraux sériques des cancers de la thyroïde Volume 88, numéro 8, Août 2001

Auteurs
Standards, Options et Recommandations, FNCLCC, 101, rue de Tolbiac, 75654 Paris Cedex 13.

Contexte : La Fédération nationale des centres de lutte contre le cancer (FNCLCC) et les Centres régionaux de lutte contre le cancer (CRLCC), en collaboration avec des partenaires des secteurs public (CHU, CHG), privé et certaines sociétés savantes ont entrepris, depuis 1993, d'élaborer des recommandations pour la pratique clinique en cancérologie : les « Standards, Options et Recommandations » (SOR). L'objectif de l'opération SOR est d'améliorer la qualité et l'efficience des soins aux patients atteints de cancer en fournissant aux praticiens une aide à la décision facilement utilisable. La méthodologie d'élaboration des SOR repose sur une revue et une analyse critique des données de la littérature scientifique par un groupe d'experts pluridisciplinaire, permettant de définir, sur la base du niveau de preuve scientifique et du jugement argumenté des experts, des « Standards », des « Options » et des « Recommandations ». Avant publication, les SOR sont revus par des experts indépendants. Objectifs : Définir, sur la base d'une revue de la littérature et de l'accord d'experts, des Standards, Options et Recommandations concernant les caractéristiques des différents marqueurs tumoraux des cancers de la thyroïde et leur place potentielle dans la prise en charge du patient cancéreux. Méthodes : Un groupe d'oncobiologistes mis en place par la FNCLCC a revu les données scientifiques disponibles concernant les marqueurs tumoraux. Après sélection des articles, synthèse des résultats et rédaction des SOR, le document a été soumis pour relecture et approbation à 55 relecteurs indépendants et pour avis aux 20 comités techniques et médicaux des CRLCC. Résultats : Les principales recommandations pour l'utilisation des marqueurs tumoraux en cancérologie sont : 1) La thyroglobuline est un marqueur sérique de surveillance des cancers thyroïdiens différenciés traités (standard). 2) L'interprétation d'une valeur de thyroglobuline nécessite de connaître l'état de stimulation ou de freinage de la thyroïde (standard). 3) Le dosage de la thyroglobuline doit être réalisé régulièrement au cours de la surveillance des cancers thyroïdiens différenciés (standard, niveau de preuve B2) et être accompagné d'une mesure de la concentration d'anticorps anti-thyroglobuline par une méthode sensible (standard, niveau de preuve B2). 4) Le dosage de la thyroglobuline ne doit pas être effectué pour le dépistage ou le diagnostic des cancers thyroïdiens différenciés (standard, niveau de preuve B2). 5) Les méthodes utilisées pour le dosage de la thyroglobuline doivent avoir une limite de détection inférieure à 3 mug.l- 1 (standard, accord d'experts). 6) La calcitonine est un marqueur des cancers médullaires de la thyroïde (standard). 7) Son dosage, associé à l'étude du gène RET si indiqué, permet le diagnostic des cancers médullaires de la thyroïde (standard). 8) Le test à la pentagastrine est nécessaire pour le diagnostic initial des formes familiales du cancer médullaire de la thyroïde. 9) Tous les examens réalisés pour un patient doivent être effectués dans le même laboratoire, avec la même technique (standard, accord d'experts). 10) La calcitonine et l'ACE sont des marqueurs de surveillance dans les cancers médullaires de la thyroïde permettant de dépister une reprise évolutive (standard).