John Libbey Eurotext

Bulletin du Cancer

MENU

Participation à l’expérimentation nationale de l’annonce du diagnostic de cancer en neuro-oncologie : implication et reconnaissance des soignants Volume 92, numéro 4, Avril 2005

Auteurs
Unité de neuro-oncologie, CHU Timone, 264, rue Saint-Pierre, 13385 Marseille Cedex 05, Laboratoire de cancérologie expérimentale, Inserm EMI 0359, Faculté de médecine Nord, Université de la Méditerranée, Faculté de Médecine, Assistance Publique-Hôpitaux de Marseille, Cellule Évaluation Médicale, Santé Publique, Assistance Publique-Hôpitaux de Marseille

La consultation d’annonce représente un moment fort de la relation de confiance entre soignants et patients. La mesure 40 du Plan Cancer prévoit ainsi la mise en œuvre d’un dispositif définissant les conditions de l’annonce du diagnostic au patient, incluant la présentation d’un programme personnalisé de soins (PPS) retenu en réunion de concertation pluridisciplinaire (RCP), le recours possible à un soutien psychologique et à l’information ainsi que la rémunération de cette consultation par un forfait spécifique. Une expérimentation a été mise en place sur 58 établissements pilotes regroupés à travers 37 projets. L’unité de neuro-oncologie de l’AP-HM a participé à cette expérimentation. Le protocole proposé a été enrichi d’évaluations complémentaires incluant une analyse du discours, et s’est appuyé sur le développement d’outils spécifiques et sur un encadrement de la consultation par une infirmière. L’analyse présentée porte sur 80 patients (78 % pour l’annonce du diagnostic, 14 % pour l’annonce d’une récidive) vus en 5 mois dans le cadre de ce dispositif. Cet encadrement par une infirmière semble améliorer la qualité de l’information reçue et transmise, ainsi que sa circulation au sein de l’équipe, renforçant ainsi le climat de confiance et la qualité des soins. La mise en place de ce dispositif constitue aussi une mesure structurante pour l’organisation transversale de la prise en charge, ainsi qu’une étape nécessaire, mais non suffisante, vers l’accompagnement du malade dans un parcours de soins personnalisé et cohérent, permettant un accès adapté aux ressources disponibles.