John Libbey Eurotext

Bulletin du Cancer

MENU

Mutation par délétion-insertion dans le gène BRCA-1 dans trois familles françaises non apparentées de cancers du sein et/ou de l’ovaire : possible implication d’un élément mobile Volume 86, numéro 4, Avril 1999

Auteurs
Laboratoire d’oncologie moléculaire, Inserm CRI 9502 & EA 2145, Centre Jean-Perrin, BP 392, 58, rue Montalembert, 63011 Clermont-Ferrand Cedex 1.

Un nouveau type de mutation par délétion-insertion dans le gène BRCA-1 vient d’être identifié dans trois familles françaises non apparentées. De façon surprenante, la délétion et l’insertion apparaissent à la même position nucléotidique dans l’exon 11 de BRCA-1 (3958del5ins4) créant ainsi une protéine tronquée. Cette mutation « originale » consiste en une délétion de 5 pb (CTCAG) et une insertion de 4 pb (AGGC) différentes. Nous proposons deux hypothèses pour expliquer ce phénomène. La première fait intervenir la formation d’une structure en épingle à cheveux qui contient à la fois le site de la mutation et la séquence de quatre nucléotides (AGGC) correspondant à l’insertion, située deux bases en amont du site mutationnel. La deuxième hypothèse, plus spéculative, fait intervenir une insertion avortée d’un élément mobile humain de type transposon (tigger 1) qui aurait entraîné une délétion de 5 pb lors de l’excision et une insertion de quatre bases qui correspondrait à l’extrémité 5’ du transposon.