John Libbey Eurotext

Bulletin du Cancer

MENU

L’immunothérapie dans le mésothéliome malin : perspectives thérapeutiques Volume 94, numéro 1, Janvier 2007

Auteurs
Inserm, Unité 601, Institut de Biologie, 9 quai Moncousu, 44093 Nantes Cedex

En dépit des progrès réalisés dans le domaine de la prévention et du dépistage précoce, le mésothéliome pleural malin (MPM) demeure une affection grave pour laquelle les traitements s’avèrent relativement décevants. Actuellement, pour ce type de tumeur, il n’existe pas de traitement antitumoral efficace pouvant apporter un réel bénéfice en termes de survie. Cependant, bien que le MPM ne soit pas reconnu comme un cancer « immunologique », plusieurs travaux relatent des réponses immunitaires humorale et cellulaire associées à cette pathologie. Les études précliniques sur des modèles animaux ont également montré l’engagement d’une réponse immunitaire possible dans le cas de tumeur mésothéliale. Plusieurs études cliniques laissent entrevoir la possibilité d’un traitement efficace par des combinaisons d’immunothérapie et de chimiothérapie systémique. En outre, les progrès réalisés dans les modalités de détection de ce type de cancer à des stades précoces permettent d’espérer une meilleure efficacité de ces approches thérapeutiques. Ainsi, l’immunothérapie « moderne » devient, dans le contexte actuel, un nouveau défi pour ce traitement. Cet article a pour objectif de faire le point de ce qui a été et peut être maintenant réalisé dans le traitement du MPM.