John Libbey Eurotext

Bulletin du Cancer

MENU

Les traitements anti-angiogéniques dans la prise en charge du cancer du rein métastatique Volume 95, numéro 9, septembre 2008

Auteurs
Service d’oncologie médicale et radiothérapie, CHU de Bordeaux, hôpital Saint-André, Bordeaux, France, Service d’urologie, CHU de Bordeaux, hôpital Pellegrin, Bordeaux, France, Service de radiologie, CHU de Bordeaux, hôpital Pellegrin, Bordeaux, France

Les traitements anti-angiogéniques sont devenus les traitements majeurs dans la prise en charge du cancer du rein métastatique. Une évaluation rétrospective de cette évolution thérapeutique a été réalisée chez 94 patients traités par sorafénib, bévacizumab ou sunitinib dans le service d’oncologie médicale du CHU de Bordeaux sur une période de 32 mois. Les effets secondaires rapportés sont certes similaires à ceux rapportés dans les essais thérapeutiques, notamment pivots mais avec une fréquence et une sévérité, parfois, différentes. L’efficacité de ces traitements apparaît plus modeste que celle annoncée dans les études de phase III. Un taux de réponse objective ou de stabilisation supérieure à 6 mois de 35 % et une médiane de survie globale de 14,1 mois (IC de 95 % : 8,3 à 18,7 mois) ont été constatés. La population considérée dans cette étude a été de plus mauvais pronostic avec, notamment un plus grand nombre de patients présentant une altération de l’état général (OMS 2 ou 3 : 13,8%).