John Libbey Eurotext

Bulletin du Cancer

MENU

Le trastuzumab et la barrière hémato-encéphalique Volume 94, numéro 10, Octobre 2007

Auteur
Pôle cancérologie-hématologie-pneumologie, service d’oncologie, CHR Metz-Thionville, Hôpital Bon Secours, 1, place Philippe de Vigneulles, 57038 Metz

Le trastuzumab, en raison de sa taille, ne peut franchir la barrière hémato-encéphalique intacte ou partiellement dégradée lors d’une atteinte métastatique ; la radiothérapie, en altérant la barrière hémato-encéphalique, favorise son passage au niveau du système nerveux central dans des proportions probablement insuffisantes pour entraîner un effet thérapeutique pour l’instant non démontré. Des études restent à faire avec le lapatinib.