John Libbey Eurotext

Bulletin du Cancer

MENU

Le LY231514 Volume 86, numéro 9, Septembre 1999

Auteurs
Laboratoire de pharmacologie antitumorale du centre Oscar-Lambret, et U. 524 Inserm, place de Verdun, 59045 Lille Cedex.
  • Page(s) : 727-31
  • Année de parution : 1999

Le méthotrexate (MTX), chef de file des antifolates, constitue depuis un demi-siècle l'un des médicaments les plus utilisés en chimiothérapie antitumorale. De nombreux analogues de ce médicament, essentiellement inhibiteurs de la dihydrofolate réductase (DHFR), ont été récemment développés. L'un d'entre eux, le LY231514 ­ laboratoires Lilly ­ présente deux particularités structurales qui le distinguent du MTX. D'une part, l'azote benzylique a été remplacé par un chaînon méthylène, d'autre part, un cycle pyrrole substitue le cycle pyrazine du noyau ptéridine de l'acide folique (figure) [1]. La première modification au niveau de la charnière centrale avait été proposée pour le lométrexol, analogue direct du MTX, mais inhibiteur de la glycinamide ribonucléotide formyltransférase (GARFT). En fait, c'est pour pallier un problème de synthèse du lométrexol que la structure du LY231514 a été proposée. De plus, le remplacement du cycle à six atomes par un cycle à cinq atomes renforce l'activité antifolate du produit.