John Libbey Eurotext

Bulletin du Cancer

MENU

Le cancer du sein en Tunisie : étude clinique et épidémiologique Volume 86, numéro 3, Mars 1999

Auteurs
Service de radiothérapie, Institut Salah-Azaiz de cancérologie, boulevard du 9-Avril, Bab Saadoun, 1006 Tunis, Tunisie.

Cette étude a été réalisée afin de déterminer le profil épidémiologique et les aspects anatomocliniques du cancer du sein en Tunisie. Nous avons recensé et analysé tous les cancers du sein diagnostiqués en Tunisie avec preuve histologique ou à défaut cytologique de malignité, entre le 1er janvier 1994 et le 31 décembre 1994. Au cours de cette année, 689 nouveaux cas de cancers mammaires ont été diagnostiqués chez la femme. L’âge moyen des patientes était de 50,0 ans. L’incidence standardisée sur l’âge du cancer du sein en Tunisie était de 16,7/100 000 femmes. La taille tumorale moyenne était de 49,5 mm (35,8 mm chez les patientes traitées dans les cliniques privées et 50,7 mm chez les malades traitées dans les hôpitaux). Selon la classification TNM de 1988, 7,2 % des tumeurs étaient classées T1, 48,9 % T2, 18,5 % T3, et 23,4 % T4 (6,2 % T4d et 16,1 % T4b), 22,1 % des tumeurs étaient métastatiques d’emblée (M1), 3,3 % des cancers seulement étaient des carcinomes in situ. Pour les carcinomes infiltrants, le grade II de SBR a été le plus fréquent (53,6 %). Sur le plan thérapeutique, le traitement conservateur n’a été pratiqué que chez 17,6 % des patientes. Le cancer du sein en Tunisie reste encore relativement peu fréquent, et son profil clinique demeure alarmant. Le cancer inflammatoire du sein (équivalent de T4d) intimement lié à la Tunisie était très probablement surestimé : les cancers qui étaient classés en “poussée évolutive” dans de nombreuses publications seraient (en réalité) plutôt localement évolués et négligés.