John Libbey Eurotext

Bulletin du Cancer

MENU

La voie PI3K/Akt/mTOR : une nouvelle cible thérapeutique dans le traitement des leucémies aiguës myéloïdes Volume 93, numéro 5, Mai 2006

Auteurs
Inserm U563, CPTP, IFR30, Département d’oncogenèse et signalisation dans les cellules hématopoïétiques, 31024 Toulouse, Service d’hématologie clinique, Service d’hématologie biologique, CHU Purpan, 31024 Toulouse

En dépit des progrès enregistrés au cours de ces dernières années, le traitement des leucémies aiguës myéloïdes (LAM) reste insatisfaisant puisque la probabilité de survie sans maladie à 5 ans est inférieure à 50 % chez l’adulte jeune et à 20 % chez les sujets de plus de 60 ans, soulignant la nécessité de nouvelles approches thérapeutiques plus spécifiques. Nous avons récemment montré que la voie PI3-kinase-Akt-mTOR (mammalian target of rapamycin) est constitutivement activée dans les cellules leucémiques d’environ 60 % des patients atteints de LAM. In vitro, un traitement par la rapamycine (inhibiteur spécifique de la kinase mTOR) empêche la phosphorylation des cibles classiques de mTOR et inhibe la prolifération des progéniteurs leucémiques sans affecter la pousse des progéniteurs myéloïdes normaux. Ce travail est à la base d’un protocole clinique évaluant l’intérêt de la rapamycine dans les LAM du sujet âgé dont les résultats seront discutés dans cette revue.