John Libbey Eurotext

Bulletin du Cancer

MENU

La fréquence des cancers en France : mortalité en 2003, évolution depuis 1968 et cancers de l’enfant Volume 94, numéro 1, Janvier 2007

Auteurs
Institut Gustave-Roussy, avenue Camille-Desmoulin, Villejuif et Inserm U605

En 2003, le nombre de décès par cancer en France a été de 147 000, 88 000 chez l’homme et 59 000 chez la femme. La mortalité diminue depuis 1987 chez l’homme et depuis la fin des années 1960 chez la femme, la diminution étant plus importante chez l’homme que chez la femme. Dans l’ensemble la mortalité diminue pour toutes les localisations, au moins dans les années récentes, sauf pour le poumon chez la femme qui augmente beaucoup, pour les cancers du pancréas et de la peau qui augmentent chez les hommes et les femmes, pour le myélome qui est plus ou moins stable et pour la vessie qui augmente chez les femmes. Chez l’enfant, l’incidence des cancers est stable et la mortalité diminue fortement, surtout la mortalité par leucémie et lymphome grâce au progrès de la chimiothérapie.