John Libbey Eurotext

Bulletin du Cancer

MENU

Évaluation prospective du bénéfice d’une antibioprophylaxie dans la chirurgie carcinologique mammaire après chimiothérapie Volume 91, numéro 5, Mai 2004

Auteurs
Département de cancérologie générale, Comité de lutte contre les infections nosocomiales, Unité de biostatistique, Département de sénologie, Département d’anesthésie‐réanimation‐algologie, Centre Oscar‐Lambret, 3, rue F. Combemale, 59020 Lille

L’utilisation d’une antibioprophylaxie dans la chirurgie propre carcinologique mammaire est controversée. Nous avons évalué de manière prospective l’efficacité d’une antibioprophylaxie dans une série de 171 interventions carcinologiques mammaires réalisées après chimiothérapie. De juin 1998 à juillet 2001, nous avons analysé 171 interventions. Dans 133 cas, les patients avaient bénéficié d’une antibioprophylaxie par céfuroxime. Nous avons observé 3 infections du site opératoire (2 cas sur 131 après antibioprophylaxie et 1 sur 37 sans antibioprophylaxie, p ∓ 1,0). Cette étude suggère que l’antibioprophylaxie ne doit pas être systématique en cas de chirurgie carcinologique mammaire après chimiothérapie.