John Libbey Eurotext

Bulletin du Cancer

MENU

Evaluation médico-économique en cancérologie Volume 84, numéro 5, Mai 1997

Auteurs

Dans des travaux récents, on a pu constater l’intégration de l’évaluation économique au domaine de la cancérologie. La question posée par l’économiste peut être formulée ainsi : quel surcroît de coût faut-il consentir, au niveau de la collectivité et de l’assurance maladie, pour améliorer la prise en charge des malades atteints du cancer ? Cela suppose que l’on soit en mesure d’évaluer les coûts des stratégies mises en œuvre ou envisageables, et de définir les indicateurs d’une meilleure santé dans cette pathologie, et enfin de quantifier cette amélioration. Dans le présent article, nous présentons la démarche d’évaluation intégrée de type coût-résultat. Nous regardons plus spécifiquement les coûts en cancérologie quant à leur origine et leur évolution. Nous montrons ce que signifie l’intégration des coûts économiques et des résultats médicaux. Nous soulignons qu’une partie des coûts, notamment ceux supportés par le malade et son entourage, sont la plupart du temps exclus du champ des études. Deux domaines méritent aussi attention dans l’évaluation en cancérologie : la mesure de la qualité de vie des patients, élément ou expression du résultat d’une action de soins ; la différence dans les modalités de financement d’une même prise en charge selon les structures et l’organisation de cette prise en charge. Nous concluons sur la difficulté de la tâche et les conditions de sa poursuite.