John Libbey Eurotext

Bulletin du Cancer

MENU

Evaluation de la survie et des facteurs pronostiques de 2 000 cancers broncho- pulmonaires enregistrés en 10 ans dans une unité multidisciplinaire de cancérologie Volume 84, numéro 2, Février 1997

Auteurs
Unité de concertation et de recherche pour le traitement des affections cancéreuses, CHU A.-Michallon, BP 217X, 38043 Grenoble Cedex, France.

Deux mille patients porteurs de cancer broncho-pulmonaire ont été enregistrés en comité à l’unité de concertation multidisciplinaire du CHU de Grenoble pendant la période du 1/1/1982 au 31/12/1991. Il s’agit de 449 cancers à petites cellules (CPC) et de 1 551 cancers non à petites cellules (NCPC). L’analyse de la survie brute montre un taux de survie à 5 et 10 ans de 4,6 et 2,9 % pour les CPC ; 7,2 % des patients ont survécu plus de 30 mois. Les principaux facteurs pronostiques de la survie sont l’âge, le sexe, le stade TNM et l’indice de performance OMS. Il n’y a pas d’amélioration de la survie pendant les 2 périodes successives étudiées. La survie brute des 1 551 NCPC à 5 et 10 ans est de 14 et 7 % respectivement. Parmi les 727 patients non opérés de stade III ou IV, seulement 2 % sont en vie 30 mois après le diagnostic. Les principaux facteurs pronostiques de la survie sont l’âge, l’histologie, le stade TNM et l’indice de performance OMS. Il n’y a pas d’amélioration de la survie dans les 2 périodes successives étudiées.