John Libbey Eurotext

Bulletin du Cancer

MENU

Chimioradiothérapie concomitante des carcinomes de la vessie Volume 92, numéro 12, Décembre 2005

Auteur
Onco-radiothérapie, Hôpital européen Georges Pompidou, 20, rue Leblanc, 75015 Paris

Les tumeurs infiltrantes de vessie sont caractérisées par une atteinte tumorale du muscle vésical. Lorsqu’elles sont localisées, le traitement de référence repose sur la cystectomie radicale avec reconstruction par entérocystoplastie ou dérivation de type Bricker. Le caractère mutilant de la chirurgie et la fréquence des métastases ultérieures malgré un geste radical ont conduit au développement des associations radio et chimiothérapie exclusives. Celles-ci reposent sur l’utilisation d’un sel de platine concomitamment à l’irradiation menée jusqu’à un niveau de dose de 60-65 Gy après bilan endoscopique à mi-traitement de façon à sélectionner répondeurs et non-répondeurs. La présente revue détaille les principales séries disponibles dans la littérature, leurs résultats en termes de contrôle local, survie, taux de conservation vésicale et complications, ainsi que les perspectives d’études.