John Libbey Eurotext

Bulletin du Cancer

MENU

Cardiotoxicité de la chimiothérapie chez le sujet âgé Volume 95, supplément 8, FMC Oncogériatrie

Auteurs
Service de cardiologie, hôpital Tenon, Université Pierre et Marie Curie, 75020 Paris, Service d’oncologie médicale, Hôpital Tenon, CancerEst, Université Pierre et Marie Curie, 75020, Paris, Service de Pharmacologie, Centre René-Huguenin, 92110 Saint-Cloud, Service de Gériatrie, Hôpital européen Georges-Pompidou, Université René Descartes, 70015 Paris

La cardiotoxicité induite par la chimiothérapie peut toucher des fonctions essentielles de l’appareil cardiovasculaire, autrement dit des fonctions vitales. Par ailleurs, le vieillissement cardiaque et vasculaire induit des altérations, accélérées et amplifiées par les facteurs de risque de la maladie artérielle, qui touchent également des éléments fondamentaux de ce système. Notre travail analyse les points de convergence entre les deux types de perturbations ainsi que leurs conséquences sur le fonctionnement cardiaque et vasculaire. En outre, l’importance de l’échocardiographie et la rigueur de sa réalisation, seule garante de la qualité des renseignements fournis et donc d’une prise en charge efficace des patients, sont détaillées. Enfin, après avoir envisagé la question de l’échocardiographie de stress, nous proposons le principe d’un score de vulnérabilité aux effets cardiotoxiques de la chimiothérapie, dont les modalités finales seront à finaliser dans un prochain travail.