John Libbey Eurotext

Bulletin du Cancer

MENU

Cancer du sein : facteurs influençant l'itinéraire thérapeutique des usagers d'un service d'oncologie médicale à Bamako (Mali) Volume 89, numéro 3, Mars 2002

Auteurs
Service d'hématologie-oncologie médicale, Hôpital du Point G, BP 333, Bamako, Mali.

Le traitement précoce reste un des facteurs déterminants de la guérison du cancer du sein. La situation au Mali est caractérisée par un diagnostic tardif de ce cancer et soulève l'hypothèse d'un itinéraire médical particulier des malades reçus en service spécialisé. Dans le but de vérifier cette hypothèse, 44 malades dont 43 femmes et 1 homme, âgés de 25 à 80 ans (âge moyen 46,0 ± 19,6 ans), usagers du service d'hématologie/oncologie médicale de l'hôpital du Point G de Bamako, Mali, ont fait l'objet d'entretiens sur leurs motivations et itinéraires thérapeutiques. Parmi eux, 22,7 % avaient initialement consulté un guérisseur, 77,3 % un agent de la santé. La demande de soin était influencée par la représentation de la maladie et par l'entourage du malade. L'itinéraire thérapeutique « médecine savante puis médecine conventionnelle » était la plus fréquemment observée avec un délai long entre la première consultation et la consultation spécialisée. Très peu de malades ont reçu une information sur leur maladie avant leur consultation spécialisée. Nous concluons que l'itinéraire médical de nos malades est particulier, que cet itinéraire est sous-tendu par une représentation particulière de la maladie cancéreuse et par des difficultés au niveau de la relation soignant-soigné qui renvoient à la qualité de la communication et des prestations des soins dispensés. Ainsi la prise en charge du cancer du sein au Mali devra prendre en compte largement la dimension anthropologique de la maladie.