John Libbey Eurotext

Annales de Gérontologie

MENU

De la folie à la démence Volume 3, numéro 4, décembre 2010

Auteur
18 ; Imm A Angle Siam-Madagascar Diour Jamaa, Rabat, 10000, Maroc

Depuis la conscience de l'homme de sa propre existence, il se heurte à la mort et à la folie comme les limites à ses vastes facultés d'idéation et de langage, mais ipso facto comme les deux champs obligatoires de toute activité de création ; d'abord dans des termes mythologiques et métaphysiques, toujours à travers des figures artistiques, mais depuis la deuxième moitié du XVIII e siècle, la science réalise la rupture avec les anciens systèmes, s'impose comme le générateur du sens par excellence en frôlant dans son évolution le dogmatisme d'un scientisme presque millénariste. Dans ce contexte, les sciences médicales prouvent leur efficacité, entre autres, dans la prise en charge des maladies, y compris la maladie mentale, et plus ou moins dans la compréhension des mécanismes du vieillissement et de la détérioration intellectuelle du sujet âgé. En effet, le sujet vieux atteint de démence se profile de nos jours autant la figure par excellence des énormes progrès en médecine durant plus de deux siècles, que la personnification d'un obstacle à la « production du sens » qui se pose non seulement aux sciences médicales, mais aussi aux autres champs de la connaissance, dans un probable point d'inflexion, des concepts et des représentations.