John Libbey Eurotext

Annales de Biologie Clinique

MENU

Résultats de l’assistance médicale à la procréation chez les hommes infertiles porteurs de remaniements chromosomiques équilibrés ou de microdélétions du chromosome Y – Étude rétrospective Volume 79, numéro 5, Septembre-Octobre 2021

Illustrations

  • Figure 1
  • Figure 2
  • Figure 3

Tableaux

Auteurs
1 Service de génétique, CHU Félix Guyon, Saint-Denis, la Réunion, France
2 Service de biologie de la reproduction-CECOS, Groupe hospitalier Pellegrin - Centre Aliénor-d’Aquitaine, CHU de Bordeaux, France
3 Service de biologie de la reproduction, Centre d’AMP du CHU de la Réunion, Saint-Pierre, France
4 Laboratoire de cytogénétique, Service de génétique médicale, Groupe hospitalier Pellegrin - Centre Aliénor-d’Aquitaine, Bordeaux, France
* Correspondance

Objectif

L’objectif principal était d’évaluer les résultats de l’AMP intraconjugale chez des hommes infertiles porteurs d’un remaniement chromosomique équilibré ou d’une microdélétion du chromosome Y. Le critère de jugement principal était le taux de grossesse clinique.

Méthodes

Une étude rétrospective cas-témoins a été réalisée dans les services de biologie de la reproduction du CHU de Bordeaux et du CHU de la Réunion. Les résultats des caryotypes et des recherches de microdélétions du chromosome Y des hommes infertiles présentant une concentration spermatique inférieure à 5 millions/mL ont été extraits des logiciels Jfiv® (Bordeaux) et MédiFirst® (la Réunion).

Résultats

Le taux de grossesse clinique chez les patients porteurs de remaniements chromosomiques équilibrés et de microdélétions du chromosome Y était de 28 % et de 43 % respectivement. Le taux de grossesse clinique observé chez les témoins était de 24 % (différence non significative).

Conclusion

D’après cette étude, les remaniements chromosomiques équilibrés et les microdélétions du chromosome Y n’auraient pas d’impact sur le taux de grossesse en AMP. Des travaux à plus grande échelle sont nécessaires pour confirmer ces résultats.