John Libbey Eurotext

Annales de Biologie Clinique

MENU

Mieux dépister la carence martiale pour mieux la traiter, un objectif réaliste Volume 78, numéro 6, Novembre-Décembre 2020

Auteurs
1 Université de Paris, UFR de médecine Xavier Bichat, Centre de recherche sur l’inflammation (CRI), Inserm UMRs 1149, Paris, France
2 Laboratory of excellence, GR-Ex, Paris, France
3 Laboratoire de biochimie clinique, Hôpital Beaujon, AP-HP, HUPNVS, Clichy, France
4 Inflammation-immunopathology-biotherapy department (DHU i2B), UMR 7211, UPMC Université Paris 6, Sorbonne-Université, Paris, France
5 Inserm, UMR_S 959, Paris, France
6 CNRS, FRE3632, Paris, France
7 Department of internal medicine and clinical immunology, AP-HP, Groupe hospitalier Pitié-Salpêtrière, Paris, France
* Correspondance

La carence en fer est la carence nutritionnelle la plus fréquente dans le monde, avec probablement plus de 2 milliards de personnes atteintes [1, 2]. Cette carence est définie par la présence d’un stock en fer insuffisant pour répondre aux besoins de l’organisme. Elle peut exister avec ou sans anémie microcytaire, cette dernière étant généralement associée à une carence plus importante. Le fer est essentiel [...]