John Libbey Eurotext

Annales de Biologie Clinique

MENU

Détection et identification de cristaux dans les urines à l’aide d’un analyseur de cytologie urinaire couplé à un dispositif d’imagerie numérique Volume 81, numéro 1, Janvier-Février 2023

Illustrations


  • Figure 1

Tableaux

Auteurs
1 Service de biochimie générale, AP-HP, Hôpital Universitaire Necker-Enfants Malades, 149 rue de Sèvres, 75015 Paris, France
2 Service de microbiologie, AP-HP, Hôpital Universitaire Necker-Enfants Malades, 149 rue de Sèvres, 75015 Paris, France
* Correspondance : C. Hennequin

La microscopie à polarisation (MOP), consommatrice de temps technicien est la méthode de référence pour l’analyse de la cristallurie. Nous avons évalué l’analyseur Sysmex UF-4000 couplé au module UD10, basé sur la cytométrie en flux associée à l’imagerie numérique des particules, pour (i) estimer la capacité à détecter et identifier les cristaux et (ii) apprécier la qualité des images fournies par le module UD10. L’étude systématique de 76 échantillons par MOP et UF4000/UD10 montre que seul l’examen attentif des 40 photos permet d’assurer la maîtrise du processus : détection d’une cristallurie positive dans 100 % des cas. La sensibilité et la VPN calculées à partir de 200 urines pour l’UF4000 seul (39 % et 46 %) et après l’examen des photos UD10 (100 % pour les deux) confirment les premiers résultats. La performance d’identification des cristaux par l’UF4000 seul et par l’examen des images a été évaluée sur 131 urines positives, comparativement à la MOP. En conclusion, l’UF4000/UD10 permet de discriminer les urines contenant des cristaux de celles qui en sont exemptes, à la seule condition d’y associer un examen attentif des photographies.