John Libbey Eurotext

Annales de Biologie Clinique

MENU

Comparaison entre la radiométrie et la spectrophotométrie pour la détermination de l’activité de l’enzyme de conversion de l’angiotensine dans le liquide céphalorachidien Volume 81, numéro 3, Mai-Juin 2023

Illustrations


  • Figure 1

Tableaux

Auteurs
1 Biochimie, Hôpital Saint-Antoine, DMU BioGem, Sorbonne University, 184 rue du faubourg Saint-Antoine, 75571 Paris cedex 12, France
2 Biochimie, Hôpital Armand Trousseau, DMU BioGem, Sorbonne University, 26 rue du Docteur Arnold Netter, 75571 Paris cedex 12, France
3 INSERM UMR 1193 UFR Pharmacie, Université Paris Saclay, 17 avenue des Sciences 91400 Orsay cedex, France
* Correspondance : B. Baudin

La détermination de l’activité de l’enzyme de conversion (ECA) dans le liquide cérébrospinal (LCS) peut aider à l’établissement du diagnostic de la neurosarcoïdose. Nous avons étudié les caractéristiques de la performance de deux essais pour la détermination de l’ECA dans 57 LCS, la radiométrie avec le [glycine-1-14C]benzoyl-L-histidyl-L-leucine et la spectrophotométrie avec le fuylacryloyl-phénylalanyl-L-glycyl-L-glycine (FAPGG) en tant que substrats. Nous avons comparé les deux essais cinétiques à un ELISA spécifique pour l’ECA humaine. Les imprécisions intra-essais et inter-essais étaient de 14-17 % pour la radiométrie, 6-19 % pour la spectrophotométrie et 5-8 % pour l’ELISA. La limite de détection était de 0,04 U/L pour la radiométrie, 1,0 U/L pour la spectrophotométrie et pas connue pour l’ELISA. Le domaine de quantification était de 0,06 U/L pour la radiométrie, 1,5-24 U/L pour la spectrophotométrie et 0,156-10 μg/L pour l’ELISA. La régression de Deming et les graphes de Bland-Altman montrent de bonnes corrélations entre les trois essais, mais avec des pentes élevées parce que les deux essais enzymatiques utilisent des substrats différents et que l’ELISA mesure la molécule ECA, et pas son activité. La radiométrie était plus sensible que la spectrophotométrie, qui a une limite de détection au-dessus de la plupart des niveaux pathologiques. L’ELISA pourrait être une alternative à la radiométrie mais seulement après une évaluation complète, comme la détermination des valeurs normales et l’assurance de sa valeur clinique. Nous réclamons une standardisation des méthodes de détermination de l’ECA aussi bien dans le sérum que dans les autres fluides biologiques, en particulier le LCS.