JLE

Annales de Biologie Clinique

MENU

Biomarqueurs utiles au diagnostic et au suivi des intoxications au protoxyde d’azote : objectifs et méthodologie du groupe de travail de la SFBC Volume 81, numéro 6, Novembre-Décembre 2023

Tableaux

Auteurs
On behalf of the SFBC Working Group on Nitrous Oxide
1 Department of Clinical Biochemistry, Dijon Bourgogne University Hospital & INSERM UMR 1231, Center for Translational and Molecular Medicine, Dijon, France
2 Department of Biochemistry, University Hospital of Montpellier & PhyMedExp, University of Montpellier, INSERM, CNRS, Montpellier, France
3 Department of Biochemistry, University Hospital of Nantes & INSERM, IMAD, Nantes, France
4 Department of Neurology, Hospital of Saint-Denis, Saint-Denis, France
5 Department of Biochemistry, Amiens-Picardie University Hospital & MP3CV-UR7517, CURS-University of Picardie Jules Verne, Amiens, France
6 Department of Emergency, Lariboisiere Hospital, Assistance Publique-Hôpitaux de Paris & Inserm U942 MASCOT, University of Paris, Paris, France
7 Department of Hematology and Transfusion, University Hospital of Lille, Lille, France
8 Department of Emergency, Hospital of Roubaix, Roubaix, France
9 Department of Biochemistry, Bichat Hospital, Assistance Publique-Hôpitaux de Paris & Inserm U1149, University of Paris, Paris, France
10 Department of Pharmacokinetics and Toxicology, La Timone University Hospital, Marseille, France
11 Department of Hormonology, Metabolism, Nutrition and Oncology, University Hospital of Lille, Lille, France
12 Department of Biochemistry, Assistance Publique-Hôpitaux de Paris & Paris Saclay University, Paris, France
13 Department of Biochemistry, University Hospital of Montpellier, Montpellier, France
14 Department of Neurology, Groupement des Hôpitaux de l’Institut Catholique de Lille, Catholic University of Lille, Lille, France
15 Department of Biology, Lyon-Sud Hospital, University Hospital of Lyon, Pierre-Bénite, France
16 Department of Biochemistry, Pellegrin Hospital, University Hospital of Bordeaux & Inserm U1211, University of Bordeaux, France
* Correspondance : D. Denimal

L’utilisation du protoxyde d’azote (N2O) à des fins récréatives est une problématique émergente de santé publique. L’inhalation chronique de N2O peut entraîner divers signes cliniques, principalement neurologiques. Bien que l’exploration de ces intoxications soit complexe, il n’existe actuellement pas de recommandations de bonnes pratiques professionnelles en France pour aider les cliniciens et les biologistes à utiliser les biomarqueurs utiles au diagnostic et au suivi des patients présentant des symptômes potentiellement liés à l’intoxication au N2O. Sous l’égide de la Société Française de Biologie Clinique (SFBC) et en collaboration avec les Sociétés Françaises de Médecine d’Urgence (SFMU), de Toxicologie Analytique (SFTA), de Thrombose et d’Hémostase (SFTH), des Vitamines et Biofacteurs (SFVB), et la Fédération Française de Neurologie (FFN), un groupe de travail pluridisciplinaire a récemment été mis en place pour élaborer ces recommandations. La méthodologie du groupe de travail repose sur l’analyse critique de la littérature, et les objectifs ont été divisés en cinq thématiques principales. L’objectif de cet article est de présenter la méthodologie et les objectifs de ce groupe de travail de la SFBC portant sur les marqueurs biologiques utiles au diagnostic et au suivi des intoxications au N2O.