JLE

Annales de Biologie Clinique

MENU

Attractivité du diplôme d’études supérieures de biologie médicale en 2022 chez les étudiants en médecine, quelle évolution ? Volume 80, numéro 6, Novembre-Décembre 2022

Illustrations


  • Figure 1

  • Figure 2

  • Figure 3

Tableaux

Auteurs
1 Syndicat Les biologistes médicaux
2 Fédération nationale des Syndicats d’internes en pharmacie et biologie médicale
3 Centre hospitalier de Gonesse, laboratoire de biologie médicale, France.
4 Syndicat national des biologistes des hôpitaux
5 Normandie Univ, UNIROUEN, Inserm U1245 et CHU Rouen, Department of Genetics and reference center for developmental disorders, FHU-G4 génomique, Rouen
Correspondance : K. Cassinari

Depuis 2010, le diplôme d’étude spécialisé de biologie médicale (DESBM) a connu une forte baisse de son attractivité auprès des étudiants en médecine. Ce travail s’intéresse à objectiver et quantifier cette baisse d’attractivité entre 2004 et 2021. Pour cela, nous avons réalisé une analyse de l’évolution du choix de la biologie médicale à l’issue des épreuves classantes nationales (ECN) et avons compilé les données correspondantes aux droits au remords et abandons définitifs du DES. La réforme de la biologie médicale a entrainé de profondes modifications dans son organisation. L’obligation d’accréditation, la concentration des laboratoires de biologie médicale ainsi que la financiarisation du milieu ont fortement bouleversé la profession et impacté son attractivité pour les jeunes générations.