John Libbey Eurotext

Annales de Biologie Clinique

MENU

Un cas de pseudo hypertriglycéridémie Volume 79, numéro 5, Septembre-Octobre 2021

Illustrations

  • Figure 1

Tableaux

Auteurs
CHU de Marrakech, Arrazi, Faculté de Médecine et de Pharmacie de Marrakech-Université Cadi Ayyad, Marrakech, Morocco
* Correspondance

Actuellement, le dosage des triglycérides (TG) utilise une méthode indirecte : la concentration de TG est dosée à partir de la quantité de glycérol libre issue de l’hydrolyse des TG en acides gras (AG) et en glycérol. Généralement, dans les circonstances physiologiques la glycérolémie est très basse. Cependant, dans certaines situations,elle peut être significativement élevée, en raison de la présence de glycérol exogène ou endogène donnant lieu à une (pseudo)hypertriglycéridémie. Nous rapportons le cas d’un homme de 48 ans suivi pour un diabète type II. Une hypertriglycéridémie majeure a été objectivée faisant suspecter une pseudohypertriglycéridémie due à une hyperglycérolémie prononcée. En conclusion, une hypertriglycéridémie inexpliquée qui résiste au traitement par fibrate, associée à un sérum d’aspect non lipémique et sans augmentation des bêtalipoprotéines ou des chylomicrons, doit faire suspecter une hyperglycérolémie.