John Libbey Eurotext

Virologie

MENU

Une histoire de la vaccination contre la rage Volume 6, numéro 2, Mars - Avril 2002

Auteurs
Unité de la Rage, Institut Pasteur, 25, rue du Docteur-Roux, 75724 Paris Cedex 15

« La prophylaxie de la rage après morsure est fondée. Il y a lieu de créer un établissement vaccinal contre la rage. » C'est par ces mots que Louis Pasteur termine sa communication du 1er mars 1886 à l'Académie des Sciences. C'est la fin d'une épopée dont l'apogée a été, un an auparavant, la vaccination du jeune Alsacien, Joseph Meister, mordu gravement sur tout le corps par un chien présumé enragé. C'est également l'aboutissement des travaux commencés en 1880 par Pasteur après qu'il ait pris connaissance de ceux de Pierre-Victor Galtier, professeur à l'école vétérinaire de Lyon. C'est également le début d'une aventure, celle de l'institut Pasteur et des instituts associés. C'est surtout, et Pasteur en était tout à fait conscient en donnant le nom de vaccination à sa méthode de prophylaxie après morsure en hommage à Jenner, un pas décisif du point de vue conceptuel dans la connaissance, la prévention et le traitement des maladies infectieuses.