John Libbey Eurotext

Virologie

Petite protéine, grandes fonctions : la protéine de matrice des rhabdovirus Volume 14, numéro 6, novembre-décembre 2010

Auteurs
Unité dynamique des lyssavirus et adaptation à l'hôte, Institut Pasteur, 28, rue du Docteur-Roux, 75724 Paris cedex 15, France
  • Mots-clés : protéine de matrice, rhabdovirus, structure, interactions virus-cellule, multifonctionnalité
  • DOI : 10.1684/vir.2010.0325
  • Page(s) : 393-406
  • Année de parution : 2010

La famille des Rhabdoviridae regroupe de nombreux virus pathogènes pour l'homme, le bétail ou encore les plantes cultivées. La protéine de matrice des rhabdovirus est un constituant du virion situé à l'interface entre l'enveloppe virale et la nucléocapside, elle participe à la morphologie caractéristique dite en « balle de fusil » du virion. Les structures des protéines de matrice des lyssavirus et des vésiculovirus révèlent une convergence structurale forte. Cette protéine est capable de former des assemblages non covalents de monomères, pour constituer un réseau protéique structurant l'assemblage de la particule virale. Elle assure également des fonctions non structurales dans l'expression et la réplication du génome viral et la production de virions fonctionnels à partir d'une cellule infectée. De plus, il s'agit d'un facteur crucial dans les relations virus-cellules, capable de perturber le fonctionnement cellulaire à l'avantage du virus via des stratégies variées, ou encore d'induire la mort de la cellule infectée. À l'instar de multiples autres protéines virales, la protéine de matrice des rhabdovirus est donc caractérisée par sa multifonctionnalité.