John Libbey Eurotext

Virologie

MENU

L’étude de la maladie de Carré chez ses hôtes naturels : un modèle de pathogenèse morbillivirale Volume 16, numéro 3, Mai-Juin 2012

Auteurs
INRS-Institut Armand-Frappier, Université de Québec, Laval, H7V 1B7 Québec, Canada, Duke-NUS Graduate Medical School, Emerging Infectious Diseases Program, 8 College Road, Singapore 169857, Singapore
  • Mots-clés : morbillivirus, virus de la maladie de carré, pathogenèse, suppression immunitaire, complications neurologiques
  • DOI : 10.1684/vir.2012.0450
  • Page(s) : 158-67
  • Année de parution : 2012

Les morbillivirus causent une maladie, sévère et parfois létale caractérisée par une importante immunodépression, de graves symptômes respiratoires et gastro-intestinaux, et des complications neurologiques occasionnelles chez leurs hôtes respectifs. Cette similarité de la biologie associée aux différents membres du genre Morbillivirus constitue la base pour l’étude du virus de la maladie de Carré dans ses hôtes naturels comme modèle pour la caractérisation de la pathogenèse morbillivirale. En combinaison avec la technique de génétique inverse qui permet la production de virus recombinants portant des changements génétiques spécifiques, ce modèle a contribué de façon importante à notre connaissance des mécanismes sous-jacents à la suppression immunitaire, la dissémination, et la neuro-invasion morbillivirale.