John Libbey Eurotext

Virologie

MENU

Les virus infectant l’abeille Apis mellifera : le point sur leur classification Volume 10, numéro 4, Juillet-Août 2006

Auteurs
Afssa Sophia, 105 route des Chappes, 06902 Sophia Antipolis
  • Mots-clés : virus ARN, Apis mellifera, Iflavirus, Dicistroviridae, phylogénie
  • Page(s) : 267-78
  • Année de parution : 2006

À l’exception du virus filamenteux, tous les virus de l’abeille Apis mellifera L. identifiés à ce jour sont des petits virus à ARN simple brin positif. Lors de leur découverte, ils ont été classés comme virus apparentés à la famille des Picornaviridae, les virus picorna-like. Depuis, le séquençage des génomes de certains d’entre eux a révélé qu’ils différaient des picornavirus au niveau de leur organisation génomique. Deux nouveaux taxons ont ainsi été créés : le genre Iflavirus qui n’est assigné à aucune famille et la famille des Dicistroviridae à laquelle a été intégré le genre Cripavirus, le seul genre de cette famille. Ces virus diffèrent des picornavirus par l’ordre de leurs gènes et, dans le cas des dicistrovirus, par l’organisation de ces gènes en deux phases ouvertes de lecture ayant chacune leur système de régulation propre. Les analyses phylogénétiques réalisées au sein de ces deux taxons révèlent généralement de faibles similitudes entre virus au niveau nucléique comme au niveau protéique. Cependant, au sein de chacun des taxons, certains virus présentent de fortes similarités, reflétant une origine commune probable. Les isolats d’un même virus provenant de diverses origines présentent des variabilités génétique et protéique qui constituent de nouveaux exemples du potentiel d’évolution des virus à ARN.